Rennes : 02 99 31 49 34 | Quimper : 02 98 92 44 98
Viadéo LinkedIn

Rhizome Recrutement

BLOG & ACTUALITÉ DU CABINET

La Bretagne, une région de plus en plus attractive

6 septembre 2017 |

Avec de nouveaux arrivants actifs, l’inauguration de la LGV et la construction d’espaces de travail pour les entreprises, la Bretagne conforte son statut de région attractive. Focus !

La Bretagne, une région de plus en plus attractive.

Le recensement a parlé : «Passez à l’Ouest !»

De la côte de granit rose au golfe du Morbihan, la Bretagne attire toujours plus d’actifs sur son territoire. Suite au recensement de 2014, on dénombre 16000 nouveaux arrivants avec un taux d’entrants supérieur au taux de sortants. Sur l’ensemble de la France, la Bretagne s’affiche donc comme l’une des 5 régions les plus attractives avec la Corse, l’Auvergne-Rhônes-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine et les Pays de la Loire.

Les raisons de ces mouvements de populations vers le Grand Ouest sont multiples : poursuite d’études ou recherche du premier emploi pour les étudiants et jeunes diplômés, changement d’emploi pour les actifs et enfin, recherche d’un cadre de vie idyllique pour les retraités.

Du côté des actifs, on compte 34500 arrivées contre 28300 départs, soit un tiers des nouveaux résidents bretons recensés en 2014. Sans grande surprise, ce sont les grandes aires urbaines qui sont les plus attractives avec, en tête de file, la capitale bretonne. En effet, Rennes profite à elle seule d’un tiers des emplois des nouveaux arrivants.

La LGV, un atout de poids pour la région de Rennes

Désormais à 1 h 25 de Paris, le bassin rennais va devenir un emplacement de choix pour les entreprises. D’ici quelques années, pas moins de 125000 mètres carrés de bureaux verront le jour avec le projet urbain Eurorennes. Conséquence directe de ces nouveaux aménagements ? La création de plusieurs milliers d’emplois à quelques mètres seulement de la gare.

En pleine métamorphose, la ville accueillera bientôt sa deuxième ligne de métro ainsi qu’un centre des congrès flambant neuf. Des infrastructures nécessaires pour développer son attractivité auprès des entreprises.

Mais l’impact de la LGV va également se ressentir sur la région entière en attirant de nouveaux investisseurs qui jusqu’alors portaient leurs regards sur des villes comme Lille, Lyon ou Marseille. Du côté touristique enfin, la population de voyageurs devrait passer de 1,5 million à 2,5 millions à l’horizon 2020. La Bretagne a donc de beaux jours devant elle !