Rennes : 02 99 31 49 34 | Quimper : 02 98 92 44 98
Viadéo LinkedIn

Rhizome Recrutement

BLOG & ACTUALITÉ DU CABINET

Quid de l’emploi des cadres dans le commerce ?

16 juin 2014 |

Après une baisse des recrutements des cadres en 2013, la tendance semble s’inverser pour 2014. Les récentes études de l’Apec confirment cette évolution, avec toutefois quelques réserves.

L’une des dernières enquêtes de l’Apec, dévoilée en mai dernier, analyse les difficultés rencontrées par les recruteurs, notamment dans le secteur du commerce. Ces métiers en tension se retrouvent dans tous les domaines d’activité, de la distribution généraliste et spécialisée au commerce interentreprises.

Zoom sur la situation générale

Les RH font face à une pénurie de candidats, notamment pour les postes de technico-commercial et de commercial. A ce sujet, les entreprises remarquent une certaine frilosité des postulants à l’idée de changer de cadre de travail ou de région.

Par ailleurs, on constate une inadéquation entre l’offre et la demande : les entreprises peinent à trouver des candidats ayant une double compétence technique et commerciale. Ce contraste s’exprime aussi lorsque les candidats dévoilent leurs prétentions salariales, que les recruteurs jugent trop élevées par rapport à leur expérience.

Outre ces différences, les intentions d’embauches dans ce secteur oscillent entre 18.000 et 19.500 nouveaux postes en 2014, chiffre en baisse par rapport à 2013 où 19.670 recrutements ont été recensés dans le commerce.

Et en Bretagne ?

Nous avions déjà abordé ce sujet sur ce blog : la Bretagne est une région attractive, notamment pour les actifs. En témoigne le taux de chômage qui se situe entre 5,9% et 10% selon les départements, en dessous de la moyenne nationale de 10,1%.

En 2013, les postes dans le secteur commercial étaient les plus prisés par les entreprises, car indispensables au développement de leur activité dans un contexte économique incertain. Cette tendance semble identique pour l’année 2014.

Le commerce est le 3e secteur qui recrute en Bretagne, et représente 11% des créations d’emploi cette année, derrière les services (57%) et l’industrie (27%).

La région bretonne mise sur la stabilité avec sensiblement le même nombre de licenciements que de recrutements, qu’il s’agisse de promotions internes ou d’embauches externes (respectivement 4% et 7%).