Rennes : 02 99 31 49 34 | Quimper : 02 98 92 44 98
Viadéo LinkedIn

Rhizome Recrutement

BLOG & ACTUALITÉ DU CABINET

Les RH, point d’entrée de l’agilité en entreprise ?

20 avril 2015 |

Devenue aujourd’hui tendance, l’agilité n’est plus un sujet nouveau dans le monde de l’entreprise. Souvent confondue avec la flexibilité et l’adaptabilité, l’agilité reste un beau concept, un idéal, et parfois un objectif à atteindre.

Parce que l’homme est au centre de l’entreprise et de l’agilité, les Ressources Humaines peuvent-elles faciliter la transition et/ou l’apparition de nouvelles organisations plus agiles ? Une étude menée par le think tank « Institut Esprit Service » apporte des éléments de réponse en ce sens.

Qu’est-ce que l’agilité ?

D’après les principaux dictionnaires français, est agile « celui qui a de la facilité et de la rapidité dans l’exécution de ses mouvements ».

Les auteurs de l’ouvrage cité ci-dessus décrivent l’entreprise agile comme « celle qui, mieux que les autres, se glisse vite et avec aisance entre les barreaux qui enferment les autres ».

Une organisation agile et donc non seulement flexible, souple et réactive, mais elle repose sur les quatre piliers suivants (issus du Manifeste agile) :

  • Les individus et leurs interactions, plus que les processus et les outils,
  • Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive,
  • La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle,
  • L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

Management, RH et agilité

Le premier pilier de l’agilité est donc humain, et répond par ailleurs à un besoin de plus en plus prononcé des collaborateurs d’être identifié comme des individus responsables et comme des rouages à part entière du développement de leur l’entreprise.

Le bien-être en entreprise, sujet prisé du moment, est au centre de l’agilité dans sa dimension humaine. Déployer un management incitatif, faire confiance à ses ressources internes et externes, mais aussi mettre en place une réelle politique de gestion des emplois et des compétences sont autant d’atouts pour l’entreprise.

L’étude met enfin en avant « plus de sens, plus de culture d’entreprise et de valeurs modernes, cohérentes et fortes », en lien direct avec un autre sujet tendance pour les RH : la marque employeur.