Rennes : 02 99 31 49 34 | Quimper : 02 98 92 44 98
Viadéo LinkedIn

Rhizome Recrutement

BLOG & ACTUALITÉ DU CABINET

La banalisation de l’entretien en visio-conférence

10 avril 2019 |

Quel que soit le niveau de poste, la pratique de l’entretien en visio se généralise que ce soit côté cabinet ou entreprise et cela se comprend car les avantages sont nombreux.

L’empreinte carbone d’un recrutement

Pour le candidat, c’est effectivement une heure et demie depuis son domicile plutôt qu’une journée de congés et un déplacement coûteux et le calcul est vite fait ! Pour le recruteur, cela permet de trouver plus facilement des créneaux de RDV et d’accélérer les procédures. De plus, en approche directe, le rapport de force est inversé et nous ne sommes pas en position d’imposer notre process. Enfin, l’internationalisation des parcours fait que nous sommes régulièrement en contact avec des profils hors de France. Sur le plan environnemental, c’est enfin sans commune mesure, qui plus est quand les candidats se déplacent en voiture !

Reste posée la question de l’efficacité d’un tel entretien

Avec le haut débit et l’amélioration des connexions, la qualité de l’image et du son est généralement bonne et les conditions sont proches de celles d’un entretien classique. Néanmoins, l’écran de l’ordinateur fait effectivement écran. Le candidat devient un « candidat tronc », dont nous ne savons si il est détendu ou stressé, car certains indices ne passent pas le filtre de l’écran et le langage corporel est moins perceptible. Le contenu de la rencontre est également différent avec moins de temps morts trajets salle d’attente/ bureau, bureau/ salle d’attente, café, qui renseignent sur le style de la personne. Durant l’entretien, il est également plus difficile de prendre la parole car le candidat ne perçoit pas les signaux faibles qui montrent que nous souhaitons approfondir et l’échange perd en spontanéité.

Mieux que le téléphone mais moins bien que la rencontre physique

Il est plus difficile de garder en mémoire une rencontre en visio car le filtre de l’écran aseptise la relation et même si nous savons quel était le menu nous n’avons plus le goût des aliments ! Le télé-entretien donne plus d’informations qu’un entretien téléphonique mais moins qu’une rencontre en face à face et cela suffit pour une étape de pré-sélection mais paraît plus compliqué pour une évaluation plus approfondie. Côté cabinet, cela suppose donc de voir les candidats finalistes « en vrai » après les avoir présélectionnés en visio, ce qui rajoute une étape et nécessite de repenser le déroulé classique d’un recrutement.

Comme souvent les nouvelles technologies offrent de nouvelles possibilités, qui se rajoutent aux anciennes méthodes plus qu’elles ne les remplacent. Cela permet d’intégrer des candidats éloignés et de faire rapidement une présélection, mais le face-à-face reste incontournable pour évaluer finement les managers.