Rennes : 02 99 31 49 34 | Quimper : 02 98 92 44 98
Viadéo LinkedIn

Rhizome Recrutement

BLOG & ACTUALITÉ DU CABINET

La marque employeur, un enjeu de taille pour le recrutement

4 février 2016 |

A l’ère des réseaux sociaux et de la digitalisation des entreprises, la marque employeur occupe une place de plus en plus importante dans les choix des candidats, potentiels ou sélectionnés. Une étude menée aux États-Unis par ManpowerGroup Solutions souligne ce constat.

Qu’est-ce que la marque employeur ?

Avant l’avènement des réseaux sociaux, la réputation d’une entreprise et son image de marque était déjà un ingrédient indispensable pour les recruteurs, notamment pour ceux en quête de profils prisés.

Avec l’utilisation en masse des réseaux sociaux, l’e-réputation (c’est-à-dire l’image perçue par les internautes d’une marque ou d’un produit) est devenue un sujet majeur pour les entreprises.

La marque employeur n’est que le prolongement naturel de l’e-réputation : plus l’image d’un recruteur est positive, dynamique et en phase avec les attentes des candidats, plus celle-ci sera attractive.

C’est en tout cas ce qu’avance l’étude citée en introduction de ce billet : l’aspect financier n’arrive qu’en dernière position dans le top trois des motivations des chercheurs d’emploi interrogés, la marque employeur le devançant légèrement.

marque-employeur-recrutement

Élément intéressant, les candidats interrogés affirment porter une attention toute particulière à l’offre d’emploi dans le détail, d’où l’intérêt de peaufiner son annonce ainsi que ses canaux de diffusion.

Comment travailler sa marque employeur ?

ManpowerGroup Solutions identifie huit clés pour mieux communiquer dans un contexte de recrutement, parmi celles-ci :

  • Prendre en compte les attentes et les besoins des candidats — et y répondre,
  • Adopter un discours et une posture authentique,
  • Etre proactif, créatif et engager le dialogue,
  • Rester cohérent, quels que soient les outils de communication visés, qu’ils soient online ou offline.

Sur ce dernier point, cette même étude nous apprend que les candidats s’informent essentiellement sur le site web de l’entreprise concernée, en complément d’informations glanées sur les moteurs de recherche et d’échanges avec leurs pairs.

En définitive, l’essentiel n’est pas de communiquer en quantité mais en qualité : mieux vaut affiner son discours, en restant cohérent et surtout à l’écoute des candidats et des internautes.