Rennes : 02 99 31 49 34 | Quimper : 02 98 92 44 98
Viadéo LinkedIn

Rhizome Recrutement

BLOG & ACTUALITÉ DU CABINET

Zoom sur les entretiens entre salarié et employeur

16 septembre 2016 |

Depuis mars 2016, les employeurs ont l’obligation de rencontrer leurs collaborateurs tous les deux ans pour un entretien professionnel.

L'entretien professionnel sur le blog de Rhizome

L’objectif  ? Anticiper l’évolution des métiers et des compétences en favorisant le dialogue entre l’entreprise et ses salariés. Un rendez-vous à ne pas confondre avec l’entretien individuel annuel.

L’Entretien Professionnel : cap sur la formation

C’est la loi du 5 mars 2014 — relative à la formation professionnelle à l’emploi et à la démocratie sociale — qui est à l’origine de la création de ce temps d’échange, car le texte vise notamment à améliorer le dialogue entre salariés et employeurs autour de la formation professionnelle.

Tous les deux ans, employeur et salarié vont donc se rencontrer pour faire un bilan du parcours professionnel du collaborateur, échanger sur les projets de l’entreprise et leur impact sur l’évolution des métiers et des compétences, et identifier les actions de formation utiles pour accompagner le projet professionnel à plus ou moins long terme.  L’intérêt est évident de part et d’autre : réfléchir à plus long terme pour le salarié et développer ses compétences, anticiper les évolutions pour l’entreprise, passer d’une logique de dépense formation à une logique d’investissement formation.

Tous les six ans, cet entretien devient un bilan officiel, assorti d’un compte-rendu qualitatif et quantitatif sur la progression du collaborateur, les actions de formation suivies, les éventuelles certifications ou validation des acquis…

Ces entretiens qui concernent toutes les entreprises et tous les salariés, quels que soient leur contrat, leur durée de travail et leur ancienneté.

L’entretien individuel annuel

Bien connu des salariés dans la plupart des grandes entreprises, l’entretien individuel annuel n’est pas une obligation, mais un droit de l’employeur. Ce temps d’échange vise en générale à évaluer la performance du salarié dans son poste et à définir des objectifs opérationnels pour l’année à venir : Les objectifs fixés ont-ils été atteints ? Quelles pistes d’amélioration pour la suite ? faut il prévoir des actions d’adapation à court terme ?

Le salarié est obligatoirement informé en amont de la tenue de cet entretien dont le contenu restera confidentiel, même si les échanges ne concernent pas sa vie privée.

Concrètement, les contenus de ces deux types d’entretiens peuvent se révéler très proches, mais l’entretien professionnel obligatoire se distingue par sa finalité : ce rendez-vous se veut une étape concrète dans le parcours de formation continue des salariés. Légalement l’entretien professionnel doit faire l’objet d’un temps distinct de l’entretien d’évaluation, même s’ils peuvent concrètement être réalisés à la suite l’un de l’autre. Pour mémoire, en 2015, les entreprises françaises ont consacré un budget de 13,8 milliards d’euros à la formation professionnelle !